Le sel provoquerait plus de 30 000 morts tous les ans ?

Que l’on mange chez soi, au restaurant ou sur son lieu de travail ; surveiller son alimentation est très important pour sa santé. Comme beaucoup d’entre nous, on a tendance à saler notre plat avant de manger. Personnellement, je ne suis pas partisan des produits salés (je suis d’ailleurs plus sucré que salé). L’objectif aujourd’hui est de savoir à quelle dose le sel peut être dangereux pour la santé.

Avant de commencer :  C’est quoi le Sel ?

Constitué à 50% de Chlore (Cl) et à 50 % de sodium (Na) d’où son appellation chlorure de sodium. Le sel (sodium) est indispensable à notre organisme et permet la transmission des informations au sein des tissus nerveux et musculaires.

Selon Pierre Meneton de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), l’excès de sel provoquerait jusqu’à 30 000 décès par an en France. La dose conseillée est de deux grammes par jour, ce qui suffit à combler nos besoins journaliers (le corps humain régule le taux sanguin de sodium par l’élimination urinaire). Cependant, une étude montre que les Français en consomment jusqu’à 10 grammes par jour, ce qui est très néfaste pour la santé. En effet, l’excès de sel augmenterait les troubles cardiovasculaires, la tension artérielle ainsi que les maladies cardio-vasculaires et rénales.

Le sel alimentaire ou plus souvent appelé sel de table, est composé essentiellement de chlorure de sodium. On le retrouve sous différentes formes tels que sel fin, gros sel ou bien fleur de sel. Toujours selon l’INSERM la consommation du sel en France est deux à trois fois supérieure à la normale.

Nous retrouvons le sel dans la majorité des produits de consommation quotidienne telle que le pain, le gruyère, les charcuteries, les croissants, les plats préparés ou encore les pizzas (Il faut éviter les plats qui sont déjà préparés/transformés). Vous remarquerez que dans les produits alimentaires, on mentionne souvent l’apport en sodium. En réalité, il faut multiplier par 2.54 pour obtenir son équivalent en sel.

Il est conseillé de consommer des aliments naturels (bio de préférence) où le sel est peu présent comme les viandes achetées chez le boucher, le poisson, le lait, les œufs, les fameux fruits et légumes, etc. Aussi, il est fortement recommandé d’éviter les plats préparés et/ou transformés qui sont à forte teneur en sel.

Bien entendu, il ne faut pas complètement bannir le sel de notre consommation puisqu’il nous apporte quelques vertus bénéfiques à petite dose.

Plus de renseignements :

Article rédigé par : Alex.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
6 Comments

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*