Le volcan du Krakatoa a produit le bruit le plus fort de toute l’Histoire ?

De mémoire d’homme, on n’avait jamais entendu un bruit aussi puissant. Il est survenu en Indonésie au cours du XIXème siècle, en 1883. Il est provenu de l’éruption du célèbre volcan du Krakatoa. Un bruit effroyable perçu jusqu’en Australie, et ayant provoqué des nuages noctulescents visibles sur plusieurs continents. Récit d’une des plus spectaculaires éruptions volcaniques.

Présentation du volcan du Krakatoa :

A l’origine, Krakatoa est une île indonésienne s’étendant sur près de neuf kilomètres  en longueur et sur cinq kilomètres en largeur. Celle-ci abrite des volcans et offre une végétation propre aux régions tropicales. Elle était déjà connue pour sa forte activité sismique, perceptible jusqu’en Australie.

Au mois du mai 1883, un des volcans de Krakatoa se réveille avec une importante explosion, suivi d’importantes chutes de cendres. Suite à cette explosion, le volcan a conservé une activité permanente. Elle a duré trois mois non stop, mais son activité n’a pas inquiété les habitants, déjà habitué aux activités sismiques du Krakatoa. Le volcan était même considéré comme un « nouveau phare » aux yeux des capitaines de bateaux. La retombée des cendres obligeait ces derniers à nettoyer souvent leurs navires.

Août 1883 : « L’Apocalypse » du Krakatoa

L’activité du volcan du Krakatoa s’est intensifiée jusqu’à atteindre son paroxysme à la fin du mois d’août. Le 26 août, l’île est secouée par une éruption volcanique d’une rare violence. Une première explosion puissante a projeté dans l’atmosphère plus de 20 km³ de roches. Cette chute a formé un gigantesque trou au fond de la mer, où s’est engouffré des millions de litres d’eau. Une deuxième explosion encore plus forte retentie à 14h00. Celle-ci a été entendue à une cinquantaine de kilomètres de Krakatoa, suivi d’une série d’explosions et de projections de cendres. Dans un rayon de 160 kilomètres autour du volcan, le ciel s’est obscurci, plongeant la région dans une nuit noire.

C’est le 27 août que le bruit le plus puissant a été entendu. Son bruit a été entendu sur un douzième de la surface de la planète.  C’est ce qui en fait le phénomène sonore le plus puissant de l’histoire. La détonation du volcan du Krakatoa fut entendue aux Philippines, aux Indes néerlandaises jusqu’en Australie et aux Etats-Unis (à San Francisco). Cela signifie que le bruit à été entendu jusqu’à 5 000 km du Krakatoa. L’onde de choc et ses répliques ont fait trois fois le tour de la Terre.

L’explosion du volcan a déclenché un gigantesque tsunami. Avec des vagues atteignant quarante mètres de haut, le tsunami du Krakatoa a parcouru des milliers de kilomètre, balayant les côtes de Java et de Sumatra. La vague a été ressentie aussi dans la Manche, à 18 000 km du volcan.

Les conséquences de l’éruption du Krakatoa

Le tsunami a provoqué la mort de 36 000 personnes. Les cendres volcaniques sont montées à quatre-vingts kilomètres dans l’atmosphère. Cela a répandu des particules qui ont été responsables de l’abaissement de la température mondiale moyenne de 0,25 °C l’année suivante. Les températures sont revenues à la normale qu’après 1888. Durant ces périodes, des phénomènes météorologiques ont été observés. Aux Etats-Unis, des lueurs rougeoyantes apparaissent et sont confondues avec des incendies. C’est ce que l’on appelle des nuages noctulescents. A Londres, des colorations inhabituelles de la lune sont aperçues avec des couchers de soleil flamboyants.

Des régions de Java n’ont pas été repeuplées et sont devenues une jungle, ce qui a favorisé l’apparition de  vingt-six espèces de plantes et une forêt dense. On pense aussi que l’éruption du volcan a permis la survie du rhinocéros de Java. Des régions proches du volcan du Krakatoa sont mêmes devenues très fertiles. Cela a attiré une population importante. Aujourd’hui, le Krakatoa fait partie d’un parc national protégé, abritant des espèces animales protégées comme d’énormes pythons réticulés et des crocodiles. Le périmètre d’accès est plus réglementé.

Savez-vous que ce type d’éruption volcanique peut se reproduire ? Le plus grand volcan du monde qu’abrite le parc de Yellowstone aux Etats-Unis aurait un potentiel encore plus destructeur.

ÉchelleQualificatifCratèreDébris éjectesPériodicitéExempleLocalisation
0Inexistant< 100 m.1.000 m³QuotidienneKilaueaArchipel d'Hawaï
1Faible100 à 1000 m.10.000 m³QuotidienneStromboliArchipel des îles Éoliennes
2Important1 à 5 km1.000.000 m³HebdomadaireGalerasColombie
3Très important3 à 15 km10.000.000 m³AnnuelleNevado del RuizCordillère des Andes
4Cataclysmique10 à 25 km100.000.000 m³Tous les 10 ansGalunggungIndonésie
5Paroxystique> 25 km1 km³Tous les 100 ansMont Saint HelensÉtats-Unis
6Colossal> 25 km10 km³Tous les 100 ansKrakatauIndonésie
7Super-colossal> 25 km100 km³Tous les 1 000 ansTamboraIndonésie
8Mega-colossal> 25 km> 1.000 km³Plus de 10 000 ansYellowstoneÉtats-Unis

Plus de renseignements:

Article rédigé par :  Pierrot

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
3 Comments

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*