Les verres de lunettes ne sont pas en verre ?

Les verres de lunettes portent bien mal leur nom : en effet, peu de verres sont en réalité en verre. Les verres optiques en verre ne représentent aujourd’hui que 10% des verres vendus chez les opticiens alors qu’il y a 30 ans, ils représentaient la grande majorité des verres. Mais alors, en quoi sont les 90% restants ?

Selon une étude menée par l’institut Ipsos rendus publics le 04 octobre 2012, deux Français sur trois portent des lunettes correctrices.

  • 94% ont une complémentaire santé et 53% à titre individuel
  • 55% plus de la moitié sont des femmes
  • 47% d’entre eux ont un revenu mensuel net du foyer inférieur à 2500€
  • 42% ont acheté une nouvelle paire de lunettes correctrices depuis moins d’un an

lunette-sur-journal

Les différentes matières :

Verre en minéral

À l’époque, les verres de lunettes étaient en verre minéral, elles ne représentent actuellement plus que 5 à 10 % des verres de lunettes. L’avantage des verres en minéral sont qu’elles sont très résistantes aux rayures, mais ont un principal défaut, elles sont très fragiles et se casse très facilement. De plus, elles sont très lourdes.

Verres en polycarbonate

10 autres pourcents des verres de lunettes sont en polycarbonate, qui est une matière très légère et très résistance. Mais ces verres ont une utilisation très limitée, car un seul indice d’amincissement est disponible : ces verres de lunettes sont inadaptés aux très fortes corrections. De plus ces verres ont tendance à disperser les couleurs ce qui peut générer une vision pas assez nette.

Verres optiques en matière organique

La très grande majorité des verres (environ 80%) vendus aujourd’hui sont des verres en matière organique c’est-à-dire en… plastique ! Voici les principaux avantages  :

  • La légèreté et la résistance de ces verres : ces verres sont plus légers que les verres en verre et se cassent moins facilement.
  • La possibilité d’avoir différents amincissements en fonction de la matière plastique utilisée.
  • Ces verres sont adaptables sur la grande majorité des montures de lunettes (aussi bien percées, demi-cerclées que cerclées, en plastique qu’en métal)

Ainsi, nos verres de lunettes ne gardent de l’ancienne matière utilisée pour leur fabrication que le nom.

Plus de renseignements :

 

  • Les Français et l’optique – Ipsos

 

Article rédigé par : Alex.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
One Comment

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*