Les navets étaient creusés à la place des citrouilles le jour d’Halloween ?

Bouhh !! Aujourd’hui, nous sommes le 31 octobre. Une journée comme toutes les autres ou presque… J’entends déjà sonner à la porte, des mômes à la recherche du saint Graal, déguisés en Power Rangers ou en Spiderman, réclamer mon butin. J’espère qu’il va pleuvoir comme ça je garde tout pour moi, mouhahahah… Mais d’abord, pourquoi on donne des bonbons aux enfants ? D’où viens cette tradition ? Quelle est l’origine de la fête d’Halloween ?

L’idée de la lampe dans une courge provient d’un ancien conte irlandais qui raconte l’histoire de Jack, un personnage avare, égocentrique et ivrogne jouant au plus malin avec le diable. Voici son histoire :

Il était une fois Un soir dans une taverne, Jack rencontra le Diable qui tenta de le convaincre de lui vendre son âme. Avant de conclure le pacte avec lui, il lui demanda une faveur. En effet, Jack émis le souhait que le Diable lui offre son dernier verre. Le Diable accepta son offre et se transforma en pièce de monnaie afin de payer le tavernier. Jack attrapa la pièce et la glissa dans sa bourse. Or cette bourse contenait une croix d’argent : le Diable n’avait donc plus la possibilité de se retransformer, il resta prisonnier de la bourse sous la forme d’une pièce.

Jack proposa alors un marché au Diable : il le libèrerait à condition qu’il ne vienne pas réclamer son âme avant 10 ans. Le diable accepta son offre.

Dix années plus tard …

Jack rencontra à nouveau le Diable sur une route de campagne qui lui demanda de remplir sa dette. Jack lui demanda encore une toute dernière faveur, avant de le suivre en enfer. Celui-ci accepta, Jack demanda alors au diable de cueillir une pomme perchée sur un arbre. Le diable grimpa sur les épaules de Jack et s’agrippa sur une branche du pommier. Jack en profita pour sculpter une croix sur le tronc d’arbre.

Le diable pris au piège, Jack lui demanda de promettre de ne plus jamais lui prendre son âme. Celui-ci n’aillant pas le choix, accepta une fois encore sa proposition et Jack effaça la croix du tronc.

Des années plus tard, Jack mourut.

Les portes du paradis lui furent malheureusement refusées à cause de son sale caractère et de sa vie d’ivrogne. N’ayant plus d’autres solutions, il sonna à la porte du Diable. Lui non plus ne voulait pas de son âme car il était engagé dans sa promesse…

Jack demanda au diable ce qu’il devait faire et celui-ci lui répondit de retourner d’où il venait.

Dans le noir total et le vent glacial, Jack dit au Diable qu’il n’avait rien pour éclairer son chemin. De bonne volonté, le Diable lui donna une braise que Jack s’empressa de protéger dans un navet qu’il était en train de manger. Depuis l’âme de Jack est condamné à errer au milieu des ténèbres.

D’où le nom de Jack à la lanterne ou Jack O’Lantern.

C’est seulement vers les années 1845-1850 lors de la migration massive des Irlandais vers l’Amérique, notamment à cause de la grande Famine qui a touché l’Irlande (Irish potato famine – un champignon parasite qui avait anéanties une très grande partie des cultures locales) que le navet a été remplacé par des citrouilles.

Concernant l’origine d’Halloween, l’histoire remonterait au 3è siècle avant Jésus-Christ, une société secrète tenait sous son emprise le monde Celte. On fêtait la nuit du 31 octobre au 1er novembre la « Samhain » (fête religieuse qui célèbre le début de la saison « sombre » de l’année Celtique). Cette nuit correspond aussi au festival de la mort. Des prêtres sonnèrent de porte à porte pour réclamer des offrandes ou des sacrifices humains pour leur Dieu. En cas de refus, ils lançaient des malédictions sur les demeures en question, d’où le Trick or Treat.

Joyeux Halloween !!!

Plus de renseignements :

Article rédigé par : Alex.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
3 Comments

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*