L’horloge de la fin du monde indique 23h57 ?

L’année 2015 commence avec énormément d’évènements dramatiques dans le monde. Une série  d’événements qui a permis d’afficher l’horloge de l’apocalypse à 23h57, soit 3 minutes avant la fin du monde.

Savez-vous ce qu’est l’horloge de l’apocalypse (ou le Doomsday Clock) ? L’horloge de la fin du monde ou de l’apocalypse est une horloge conceptuelle créée au début de la Guerre Froide (1947). Celle-ci annonce un cataclysme planétaire qui se conclurait par la fin du monde lorsque les aiguilles s’approchent de plus en plus de minuit.

Le mécanisme de l’horloge se repose sur de nombreux facteurs comme :

  • les menaces nucléaires : possibilité d’une guerre nucléaire mondiale
  • les changements climatiques : problème du réchauffement climatique
  • les problèmes d’hydrocarbures : pic pétrolier, contrôle des ressources pétroliers
  • les nouvelles technologie : l’avancée des nanotechnologies et biotechnologies

L’origine de cette horloge infernale remonte au projet Manhattan (nom de code du projet de recherche pour la première bombe atomique), il est maintenu à jour depuis 1947 par les membres du conseil d’administration du Science and Security Board of the Bulletin of the Atomic Scientists.

Bien que l’heure affichée pour l’année 2015 est de 23h57, cette heure n’est pas la pire heure que nous avons connu. En 1953, les Etat-Unis et l’URSS ont fait des tests des engins thermonucléaires, ce qui a permis d’avancer l’horloge à 23h58.

Bien entendu, l’horloge peut être remontée. En 1991, l’heure était remontée à 23h43. Dans les faits, l’horloge de l’apocalypse est là pour alerter les responsables d’états de prendre conscience du danger.

horloge-apocalypse

Retrouvez ci-dessous un tableau des différents changements d’heure de l’horloge de l’apocalypse :

AnnéeHeureRaisons
194723h53Création de l'horloge
194923h57L'Union soviétique fait ses premiers essais nucléaires
195323h58L'URSS et les États-Unis testent des engins thermonucléaires à neuf mois d'intervalle
196323h48L'URSS et les États-Unis signent le Traité d'interdiction partielle des essais nucléaires, limitant les tests d'engins nucléaires dans l'atmosphère
196823h53La France et la Chine sont désormais en possession de l'arme nucléaire (respectivement en 1960 et 1964), des conflits déchirent le Moyen-Orient, l'Asie du Sud et le Viêt Nam
197223h48L'URSS et États-Unis signent les négociations sur la limitation des armements stratégiques (SALT I) et le traité ABM (anti-missiles balistiques)
198423h57Nouvelle accélération de la course aux armements faisant suite à la politique de Ronald Reagan
199123h43L'URSS et les États-Unis signent le Traité de réduction des armes stratégiques et dislocation de l'URSS. L'horloge est alors au plus loin de minuit depuis sa création
200723h55Essai nucléaire nord-coréen du 9 octobre 2006, les ambitions avouées de l'Iran, l'insistance des États-Unis à évoquer l'utilité stratégique des armes nucléaires, l'échec des tentatives de sécurisation des stocks d'armes et la présence de 26 000 têtes nucléaires aux États-Unis et en Russie amènent l'horloge à 23:55. Les experts chargés d'évaluer le danger pour la civilisation ajoutent les changements climatiques aux grandes menaces, au côté du risque de conflit nucléaire global
201023h54Coopération mondiale pour réduire l'arsenal nucléaire et son incitation à limiter l'émission des gaz à effet de serre
201223h55Dangers clairs et imminents de prolifération nucléaire et de réchauffement climatique, ainsi que par la nécessité de trouver des sources d'énergie sûres et durables
201523h57Le réchauffement climatique incontrôlé et la course aux armes nucléaires, résultant de la modernisation des énormes arsenaux, représentent des menaces extraordinaires et indéniables à la survie de l'humanité. Malgré des évolutions légèrement positives dans le domaine du changement climatique, les efforts actuels sont tout à fait insuffisants pour empêcher un réchauffement catastrophique de la Terre. L'année 2014 étant celle la plus chaude depuis 1880. Pendant ce temps, les États-Unis et la Russie ont lancé de vastes programmes pour moderniser leurs arsenaux nucléaires et ainsi saper les traités existants sur les armes nucléaires

 Article rédigé par : Alex.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*