Les poissons clowns sont hermaphrodites ?

Super star de la production des studios Pixar, le poisson clown (Amphiprion ocellaris) fait partie des familles des Pomacentridés. Petit poisson marin qui fait partie du paysage des récifs coralliens, on le reconnaît facilement grâce à ses couleurs qui le caractérisent. Du rouge au jaune, en passant par l’orange, ses bandes blanches bordées de noir coupent son corps en trois parties : sa la tête, le milieu de son corps et sa queue.

On rencontre cet animal dans les eaux tièdes de l’océan Indien et Pacifique, dans la grande barrière de corail et la mer rouge. Le poisson clown vie en étroite collaboration avec les anémones à poisson clown (animal en forme de plante à tentacules). À la naissance tous les poissons clowns sont des mâles, c’est lors de leur croissance que leur sexe change. En effet, les plus gros poissons clowns deviennent des femelles.

Les poissons clowns vivent donc avec les anémones dont les tentacules sont venimeuses, cependant nos chers poissons ont une couche de mucus qui recouvre leurs écailles et les protège. La collaboration avec l’anémone est si parfaite, que ces deux espèces s’aident mutuellement. L‘anémone protège le poisson clown des poissons carnivores via ses tentacules empoisonnées, tandis que le poisson clown nettoie les tentacules de l’anémone et le protège des poissons qui s’attaquent à ses tentacules. L’anémone bénéficie aussi des restes de nourriture de son petit protégé.

Il existe une hiérarchie au niveau des poissons clowns : en première position il y a la femelle qui est la plus grosse des poissons clowns, viennent ensuite les mâles dont le rang dépend de la dominance et de la grosseur de celui-ci. Si, par malheur la femelle meurt, c’est alors au mâle plus dominant qui se transforme en femelle.

anémone

Article rédigé par : Alex.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*